LE COMPTE PERSONNEL DE FORMATION (CPF)


Depuis le 1er janvier 2015, les salariés et les demandeurs d’emploi deviennent acteur de leur projet de formation. Le CPF a pour ambition d’accroitre le niveau de qualification de chacun et de sécuriser le parcours professionnel.

cfp

Le CPF remplace le DIF. Les heures non consommées au titre du DIF pourront être mobilisées pendant cinq ans dans le cadre du nouveau compte.

Le compte personnel de formation est alimenté en heures de formation chaque année et, le cas échéant, par des abondements complémentaires, selon des modalités précises.

Le compte permet de capitaliser des heures de formation à raison de 24 heures par an jusqu’à 120 heures, puis de 12 heures jusqu’à la limite de 150 heures au total. Pour un temps partiel, les heures sont calculées à due proportion du temps de travail effectué.

Le compte peut également être abondé par un accord d’entreprise, un accord de branche ou un accord conclu par les organisations syndicales de salariés et d’employeurs signataires de l’accord constitutif d’un organisme collecteur paritaire agréé (OPCA) interprofessionnel.

Dans les entreprises de 50 salariés et plus, un abondement supplémentaire de 100 heures est accordé au salarié qui n’a pas eu les entretiens professionnels auxquels il a droit et s’il n’a pas bénéficié d’au moins deux des trois actions suivantes :
Une formation.
Une progression salariale ou professionnelle.
L’obtention d’éléments de qualification/certification par la formation ou la validation des acquis de l’expérience (VAE).